Transition professionnelle: Sortir du chômage

Coaching professionnel

Le chômage, une transition particulière

Le terme « chômage » vient du latin « caumare » qui signifie « se reposer pendant la chaleur ». Il correspond aujourd’hui à « la situation d’une personne qui, souhaitant travailler et ayant la capacité de le faire, se trouve sans emploi malgré ses recherches. L’absence d’emploi peut résulter d’une entrée dans la vie active, du désir de retrouver un emploi après une période d’inactivité, d’un licenciement, d’une démission volontaire ou d’un désir de changer d’activité » ; cette définition confirme que le chômage est une forme de transition professionnelle.

Qu’elle soit subie ou choisie, cette transition va entraîner chez les individus tout un ensemble de sentiments, d’émotions désignés ci-après :

Exprimé : du + vers le –

Exprimé : du + vers le –

Tristesse – Trahison – Incompréhension –Frustration – Impuissance – Perte de confiance en soi

Colère – Déception – Humiliation – Culpabilité

Peur de l’avenir – « Un grand vide » – Abandon – Exclusion – Perte de confiance envers les autres

Dévalorisation de soi – Déstabilisation

Si se retrouver au chômage signifie, au départ, passer d’un état d’activité à celui d’inactivité, cela engendre de nombreux changements lourds de conséquences, qu’elles soient identitaires, relationnelles ou matérielles. Le 1er changement, d’une intensité brutale, est celui du rythme de vie, projetant l’individu dans « un espace temporel sans contrainte ni repère. »

C’est ce qu’expriment nombre de personnes interrogées : elles ont «  le sentiment d’avoir perdu leurs repères, de ne plus exister socialement, de ne plus être reconnues » depuis leur entrée en période de chômage, elles estiment « qu’une part de leur identité a disparu », ce que résume parfaitement Didier Demazière lorsqu’il écrit que « le chômage est un traumatisme profond touchant l’ensemble des aspects de la vie individuelle, l’emploi procurant dans notre société la reconnaissance d’une identité sociale ».

Le système dans lequel ils évoluaient a changé, si ce ne sont eux qui ont changé … Toutes les émotions ressenties lors de la transition emploi-chômage, « la douleur que provoque la rupture d’un attachement », sont liées à la perte d’un certain équilibre, et qui dit perte dit deuil, ce par quoi ils devront passer avant d’envisager une « renaissance », avant « de s’attacher à un nouveau projet, une entreprise… »

Plusieurs définitions du terme « transition »

William Bridges définit la transition comme étant un « processus intérieur qui s’inscrit dans le temps : deuil, traversée du désert et renouveau en constituent les trois phases importantes ».

Elle « commence par le deuil psychologique du passé puis prend le temps qu’il faut pour intégrer émotionnellement le changement dans sa totalité, sans retour en arrière », elle est « un processus naturel de désorientation et de réorientation qui permet de passer d’une étape de sa vie à la suivante »“.

 

Pour Élisabeth Kubler-Ross « toute perte passe schématiquement par cinq phases, qu’il est utile de reconnaître et de distinguer pour mieux s’aider les uns les autres à les traverser : le déni, la révolte, le marchandage, la dépression, et enfin l’acceptation. »

Accompagnement à la définition puis à l’élaboration d’un nouveau projet professionnel

Après avoir travaillé sur les émotions listées précédemment, les thèmes à aborder dans le cadre de la définition et l’élaboration d’un nouveau projet sont les suivants (liste non exhaustive) :

Priorité décroissante

Thèmes à travailler

Redéfinir ses motivations – Estime de soi – Confiance en soi – Affirmation de soi

Comprendre la situation actuelle afin de mieux la vivre

Reconnaître ses valeurs – Modifier ses croyances limitantes

Définition d’un nouveau projet professionnel dans sa globalité

Mettre en place les moyens pour réaliser le nouveau projet professionnel

Intégrer ses compétences

Ces articles peuvent vous intéresser

Transition professionnelle

Transition professionnelle

L’évolution, sinon la transformation du monde du travail, s’amplifie chaque jour du fait de l’accélération des changements, des innovations, de la transformation des métiers, de la mondialisation, de la complexité des relations humaines, d’une conjoncture économique...

lire plus